Quel avenir pour Air France ?

Incidents , compagnies , constructeurs , voyages , vos questions ...

Re: Quel avenir pour Air France ?

Message non lupar Pilotix » 15 Nov 2018 03:38

Ca n'arrive qu'à ces anes ce genre de gag , meme le spare en pane a destination : des clowns a eviter absolument .
Pilotix
 
Messages: 2858
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

...
 

Re: Quel avenir pour Air France ?

Message non lupar Berurix » 06 Déc 2018 12:37

AIR FRANCE : LE SYNDICALISTE JUSQU'AU-BOUTISTE DES PILOTES DÉSAVOUÉ PAR SA BASE

Lors des élections professionnelles des membres du Syndicat national des pilotes de ligne ce mardi 4 décembre, l'équipe sortante présidée par Philippe Évain est sortie grande perdante des scrutins. L'opposition, considérée comme "modérée", a elle remporté 34 élus sur 48 représentants au conseil du SNPL.

C'est une défaite cinglante pour le président du Syndicat national des pilotes de ligne. Le représentant du SNPL n'a recueilli que 516 voix sur 1894 lors des élections au Conseil du SNPL ce mardi 4 décembre, dont le taux de participation a dépassé 80% selon Le Figaro. Philippe Evain finit ainsi à la 41e place sur une liste de 48 élus et perd ainsi son poste de président du SNPL d'Air France. Un désaveu qui intervient après quatre années marquées par de sérieux conflits et des grèves à répétition. Surnommé "lider Maximo" en avril dernier par le patron de la CFDT Laurent Berger il incarnait la ligne dure du syndicat et était considéré par certains comme un frein à la réforme d'Air France.

Les PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac et Jean-Marc Janaillac mais aussi ceux d'Air France, Frédéric Gagey et Franck Terner, avaient déjà tenté de se débarrasser de Philippe Evain. Avec ce vote, "les pilotes ont rejeté le conflit permanent", explique un pilote de la majorité à La Tribune. Il précise tout de même que "la nouvelle équipe veut des conditions identiques à celles des pilotes de KLM". Cette élection marque un renouvellement profond au sein du SNPL qui se veut désormais tourné davantage vers un dialogue social constructif.

Le président ou la présidente du syndicat sera nommé jeudi 6 décembre après un vote des représentants des élus. Il devra prendre la suite des négociations catégorielles sur les salaires. Pour rappel, le SNPL souhaite obtenir 4,8%, en plus des 4% déjà obtenus de manière collective avec les autres catégories de personnel de l'entreprise. Avant toute revendication, la nouvelle équipe dirigeante va attendre la présentation de la stratégie du nouveau directeur général d'Air France-KLM Ben Smith concernant la politique envisagée par le groupe.

Le nouveau directeur général appelait de ses vœux ce changement de gouvernance au sein du principal syndicat de pilotes de la compagnie. "Je pense qu'il est clair que nos pilotes à Air France veulent une compagnie qui soit plus stable. Ils veulent gagner, avoir un avenir durable", assurait-il fin octobre à des analystes lors de la présentation des derniers résultats de l'entreprise selon Reuters.


https://www.capital.fr/entreprises-marc ... se-1318588
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2268
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: Quel avenir pour Air France ?

Message non lupar Teledrone » 06 Déc 2018 18:25

J'observe que les pilotes demandent les mêmes conditions que celles des pilotes KLM ..

Avec ce vote, "les pilotes ont rejeté le conflit permanent", explique un pilote de la majorité à La Tribune. Il précise tout de même que "la nouvelle équipe veut des conditions identiques à celles des pilotes de KLM"



...et un petit rappel à ceux qui n'ont pas tenté ou réussi au concours sélection AF , ouvert, à ma connaissance, à tous les pilotes Européens :



La secrétaire générale de la section CGT (...) estime «qu’il ne devrait pas y avoir un écart supérieur de 1 à 20 entre les plus faibles et les plus hautes rémunérations» tout en considérant que le commandant de bord d’un avion de 500 passagers «a plus de responsabilités qu’un membre de la direction générale». (...)

Teledrone
 
Messages: 3
Inscrit le: 15 Sep 2018 18:02

Re: Quel avenir pour Air France ?

Message non lupar Pilotix » 06 Déc 2018 19:25

Je ne connais pas les trois de la presidence mais quelques Huns du bureau si, enfin des pragmatiques dans ce panier de crabes .
Image
Pilotix
 
Messages: 2858
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Quel avenir pour Air France ?

Message non lupar Berurix » 12 Déc 2018 02:21

Anne Rigail va devenir la première femme à diriger Air France

Anne Rigail, directrice générale adjointe Client et membre du conseil d'administration d'Air France va être nommée ce mercredi directrice générale d'Air France. Elle devient ainsi la première femme à diriger la compagnie tricolore.
Les choses changent à Air France-KLM et à Air France. En août dernier, Air France-KLM avait pour la première fois nommé un étranger pour diriger le groupe en la personne du Canadien Ben Smith. Aujourd'hui, pour la première fois de sa longue histoire, Air France sera pilotée par une femme.

Une grande connaisseuse du secteur et de la compagnie

Selon des sources concordantes confirmant les informations d'Europe 1, le nom d'Anne Rigail, 49 ans, directrice générale adjointe Client et membre du conseil d'administration de la compagnie française, va être proposé ce mercredi au conseil d'administration du groupe pour être la prochaine directrice générale d'Air France. Elle remplacera donc Ben Smith, lequel, en parallèle de ses fonctions à la tête d'Air France-KLM, dirigeait de manière temporaire Air France depuis le départ en septembre de Franck Terner.

Entrée à Air Inter en 1991, puis à Air France en 1996, cette diplômée de l'Ecole des Mines de Paris connaît la compagnie sur le bout des doigts. Après plusieurs postes de responsabilités "au sol", elle a été nommée en 2013 directrice générale adjointe du service en vol et, à ce titre, est entrée au comité exécutif (Comex) de la compagnie. En 2017, elle s'est vue confier le poste de DGA Client.

Négocier avec les pilotes

Anne Rigail aura donc la charge de négocier avec le SNPL un accord catégoriel sur les salaires des pilotes mais aussi les contreparties liées aux conséquences du plan stratégique du groupe que Ben Smith prévoit de présenter en février.

Reste à voir avec quelle équipe la nouvelle boss va s'appuyer, sachant que, selon nos informations, Ben Smith a demandé à un cabinet de chasseur de têtes d'évaluer les membres du Comex.

Evaluation de la sécurité des vols

Le Canadien a déjà commencé à apporter des modifications dans le périmètre des postes. Jusqu'ici rattachées au Centre de contrôle des opérations (CCO), la préparation et le suivi des vols est désormais rattachée aux opérations aériennes dirigé par Olivier Dulat. Responsable du CCO et membre du conseil d'administration d'Air France, Catherine Jude va se voir confier d'autres fonctions. Par ailleurs, Ben Smith a décidé de créer une "task force" sur la sécurité des vols pour évaluer les procédures et les pratiques d'Air France. Elle sera pilotée par Eric Robert, un commandant de bord A380.


https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 00746.html
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2268
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Précédent

Retour vers L'actualité aérienne

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 38 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->