Rugby attitude

Rugby attitude

Message non lupar montrachet » 03 Juin 2013 14:31

Voilà une saison qui s'achève et je me pose des questions sur l'état et le devenir du rugby.
Il offre de moins en moins de spectacle et ce n'est pas un match qui fait lever les foules de temps en temps qui me fera changer d'avis.
Ce sont forcément les meilleures équipes qui ont gagné mais pas celles qui ont fourni le meilleur spectacle. A mon ( humble ) avis Clermont
était l'équipe la plus intéressante à suivre et elle n'a gagné que la considération générale, à défaut de titre.
Je trouve que le jeu ressemble davantage à un combat de tranchées ou de barricades, les treizistes n'ont rien à envier, et dès les premiers
échanges on peut prévoir le déroulement du jeu. Triste spectacle souvent sans panache.
Faut-il remettre sur le tapis quelques idées en souffrance: valoriser plus l'essai au détriment des coups de pied, revoir la mêlée qui sert plus
souvent à chercher la faute de l'autre qu'à sortir proprement le ballon, arrêter de prendre des joueurs étrangers souvent en retraite ( ou pré- )
revoir l'engagement des jeunes pousses qui ne manquent pas...
Encore une fois pourvu que le rugby ne devienne pas comme le foot!
montrachet
 
Messages: 112
Inscrit le: 03 Juin 2011 11:51

...
 

Re: Rugby attitude

Message non lupar GIOU31 » 03 Juin 2013 14:56

D'accord sur plein de choses mais pas toutes.

Le professionnalisme du Rugby amène obligatoirement certains aspects qui se retrouvent dans le jeu. L'argent a totalement changé l'enjeu des diverses compétitions et donc la vie quotidienne des joueurs qui se sont carrément transformés physiquement avec ce que ça implique sur le terrain. Pour tout ça, je pense qu'il n'y a rien à regretter et à faire. Par contre, je suis entièrement d'accord sur le fait qu'il est impératif de revoir un grand nombre de règles pour favoriser un jeu plus vivant et moins saccadé. Trop de mêlées écroulées et sources de pénalités systématiques nuisent grandement à la fluidité du jeu et je suis entièrement d'accord pour revoir aussi la valeur des essais et des différents coups de pied. Un gros doute aussi sur les "en-avant" mais bon ... sachant que les puristes considèrent ça comme un fondement de ce sport. J'aimerais bien savoir ce que pense de tout ça notre ami AL40.

Pour Clermont, d'accord pour reconnaître que c'est l'équipe qui a fourni le jeu le plus abouti mais ce n'est pas un gage de victoire, la preuve. Cette incertitude fait quand même l'intérêt du sport en général et heureusement que ce n'est pas le papier qui décide des résultats.

Je ne sais pas à quoi ressemblera ce merveilleux sport dans dix ans mais malgré des mesures à prendre au plus vite, on se régale encore par rapport au triste spectacle livré par le foot, la F1 ou encore le vélo. Le vrai danger est de ne pas finir comme ces "activités" que l'on a encore du mal à qualifier de sports.
Ad usque fidelis !
Avatar du Gaulois
GIOU31
 
Messages: 898
Inscrit le: 27 Mai 2011 19:29

Re: Rugby attitude

Message non lupar AL40 » 20 Oct 2016 15:57

Dans son livre, «Double Jeu», qui sort ce jeudi, Pascal Papé, l’ex-capitaine du XV de France révèle de façon poignante les brûlures de sa vie. Mais il y parle aussi un peu rugby. Et ça décape.

Image

Extraits de l'interview de Pascal Papé :

Vous n’êtes pas tendre avec la nouvelle génération. Je cite : «Durant mes onze années sous le maillot bleu, j’assisterai impuissant à la disparition progressive de cette intimité collective, et de ses valeurs.» Vous lui reprochez de «manquer un peu de caractère» et vous dites «totalement déphasé»…

Je suis inquiet. Mais je n’y peux rien. La parole des anciens et le maillot bleu n’ont plus la même portée sur ces jeunes qui gèrent leur image et leur carrière comme des artistes du show-biz. On n’a pas du tout été éduqué comme ça nous, dans des centres de formation où tu ouvres le bec et on te nourrit en te disant ‘’tu vas être professionnel de rugby, ce sera ton boulot’’. Le plus important pour eux aujourd’hui c’est combien j’ai de followers sur Twitter, sur Instagram… Tu passes pour un vieux con si, après le dîner, tu ne files pas illico dans ta chambre pour alimenter Twitter. Résultat, lors de la Coupe du monde 2015, on se retrouvait vite tout seul, les trois ou quatre grognards, à table… Pour moi, l’équipe de France, c’était un mythe. Porter le maillot bleu, un rêve inespéré. Le XV de France, pour eux, c’est bien parce que tu deviens bankable ! (Triste) Mais ce n’est pas forcément de leur faute, c’est le rugby qui a évolué comme ça. Quand j’ai été un des joueurs les mieux payés du Top 14, je touchais 25.000 euros par mois. Aujourd’hui, c’est trois fois plus… On ne peut pas comparer. Mais je constate que, petit à petit, les valeurs s’évanouissent. Elles ne seront bientôt plus que dans les livres. Après, il ne faut pas s’étonner quand, dans les vestiaires, la moitié des types ont encore leur casque sur les oreilles à cinq minutes du coup d’envoi.

Le rugby peut-il survivre sans ses valeurs ?

Pour moi, non. Le rugby est un sport de combat où tu te sacrifies pour le mec d’à côté et réciproquement. Tu as besoin de l’autre. Celui qui n’a que 50 followers sur Twitter va sauver la mise à celui qui en a 50.000 (rires). Ces valeurs ont toujours existé. Sans, je ne vois pas comment le rugby pourrait survivre. Ça m’inquiète. Et c’est dommage. Tellement de gens aiment le rugby pour ces valeurs. Elles font partie, pour moi, de l’ADN du joueur. Sans, tu as beau avoir tout le talent du monde, si tu n’as pas les valeurs qui vont avec, ça ne te servira à rien.

Vous constatez la même dérive au Stade Français ?

Un peu moins. Avec Julien (Dupuy) et Sergio (Parisse), on est les garants de ces valeurs. Après nous, je ne sais pas. Mais j’espère. Les jeunes du Stade Français ont une tête bien faite. Ils peuvent prendre le relais. Je suis moins inquiet pour le Stade Français. Les valeurs sont encore là. Dans le vestiaire, il y a un vrai respect pour les anciens. Le ‘’petit’’ Paul Gabrillagues, qui joue pourtant presque tous les matches, est très respectueux de Pascal Papé. Parce qu’il sait ce que j’ai donné. Il aime parler rugby, de ma carrière avec moi. Il y a une transmission.

Sur le terrain, le rugby évolue aussi. C’est de plus en plus physique, avec les dégâts inhérents…

Ça fait un moment que je le signale. Quand tu vois qu’en une journée de la Coupe du monde 2015, il y a plus de blessés que durant toute la Coupe du monde 2011 ! C’est pour ça qu’on ne pouvait plus demander à un mec de venir en équipe de France, de repartir en club, de préparer un match international en trois jours. C’est fini ça. C’était bon il y a vingt ans.


http://sport24.lefigaro.fr/rugby/top-14 ... ons-829267
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 620
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Rugby attitude

Message non lupar Pilotix » 20 Oct 2016 19:02

que penser de la mort prématuré de Foley ? clenbutérol ou trop de sport ?!
Pilotix
 
Messages: 2854
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Rugby attitude

Message non lupar didier » 20 Oct 2016 19:47

Quand il y a une connerie à écrire, il y en a toujours un pour répondre : présent .
didier
 
Messages: 1104
Inscrit le: 10 Juin 2011 09:08


Retour vers RUGBY

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 7 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron